En route vers ma Troisième

LA STRUCTURE DE L’ENSEIGNEMENT

EN COMMUNAUTE FRANCAISE

 

1er degré commun ou différencié  

Avec CEB en fin de primaire e. a. : 1C

 

 

Sans CEB : 1Diff.

 

Après la 1C : 2C

Sans CE1D en fin de 2C : 2Supplémentaire

 

 

Sans CEB en fin de 1Diff. : 2Diff.

 

TRANSITION QUALIFICATION
général artistique ou technique artistique ou technique professionnelle

 

2ème degré Sciences 5h.

Anglais

Latin

Sc. Eco.

Sc. sociales

Immersion anglais

ex :

Sc. éco. appl.

Sc. soc. éduc.

Arts

ex :

Arts plastiques

Electromécaniq.

Gestion

ex :

Hôtellerie

Services soc.

Trav. de Bur.

+ Alternance (entreprise / école)

 

3ème degré Sciences 6h.

Math. 6h

Anglais

Espagnol

Latin

Sc. Eco.

Sc. sociales

ex :

Sc. soc. éduc.

Sciences appl.

Sc. éco. appl.

Arts

ex :

Education

Chimie appl.

Secrétariat

Comptabilité

Electromécaniq.

ex :

Puériculture

Habillement

Construction

Trav. de Bur.

Bois

+ Alternance

 

REMARQUES :

  • L’Institut Saint-Jean-Baptiste de La Salle n’organise que ce qui est indiqué sur fond gris. Il s’agit donc essentiellement du 1er degré et de l’enseignement général à partir de la 3ème.
  • Les quelques possibilités de l’enseignement technique et de l’enseignement professionnel ne sont indiquées qu’à titre d’exemples ; elles ne sont en rien exhaustives.
  • Un DASPA, Dispositif d’Accueil et de Scolarisation des Elèves Primo-arrivants, est également en place à la Ste Trinité.
  • Le choix de l’immersion anglaise est possible à la Ste Trinité uniquement et à partir de la 3ème (et pas ensuite, sauf exceptions légales !) jusqu’en fin de 3ème degré.

QUELQUES PRINCIPES

  • A partir de la 3ème, l’Institut Saint Jean-Baptiste de La Salle – Sainte Trinité propose uniquement de l’enseignement général. L’objectif de l’enseignement général est de former l’esprit à l’abstraction afin d’armer l’élève face aux exigences des Hautes Ecoles ou de l’Université. Dans cette optique, toutes les options de l’enseignement général sont équivalentes… Elles aboutissent d’ailleurs au même diplôme (le Certificat d’Enseignement Secondaire Supérieur) qui est le seul exigé pour se présenter dans l’enseignement supérieur quelles que soient les études choisies (toutefois, certaines facultés imposent parfois un examen d’entrée). Donc, un choix d’option dans l’enseignement général ne te forme pas d’emblée à un métier comme le qualifiant.
  • Il est bon que l’élève ait une formation stable. Changer d’options tout au long du secondaire est nuisible à l’acquisition d’une bonne formation générale. L’élève n’aura pas acquis un bagage suffisamment solide pour envisager sereinement son avenir.
  • Choisir une orientation est un acte important. Cela doit être mûri par une longue réflexion. C’est la raison pour laquelle on vous demande d’y penser dès aujourd’hui. Toutefois, dès que l’on a pris une décision définitive, il est nécessaire de respecter son engagement. Dans cette optique, les changements d’options après le 1er septembre seront exceptionnels et seront soumis à l’avis de la direction.
  • Par ailleurs, nous veillerons à limiter les « transferts d’élèves » entre les implantations. Pour ce faire, certains modules ne seront organisés que dans une seule implantation. Cette restriction est indiquée en-dessous du cadre de l’option.
  • Nous insistons pour que les formulaires soient remis en temps requis, et selon la procédure, de même pour toute demande de changement qui devra être dûment motivée. Tout qui contreviendra à ces règles risque de ne pas pouvoir effectuer le choix qu’il souhaite. Enfin, sans confirmation ou infirmation après les délibérations de juin du 1er choix effectué en mars, c’est ce dernier qui restera valide.

6)  * S’orienter implique d’explorer de multiples éléments, de les mettre en lien, de dégager des priorités, pour s’approprier des pistes de réflexion et d’action. Il est important avant tout de partir à l’exploration de toi-même : ta personnalité, tes intérêts, tes attentes, tes valeurs, tes qualités… Ensuite, tu peux t’informer sur la réalité du terrain : les études et formations existantes ; les activités professionnelles, métiers, fonctions… L’étape suivante est de mettre en liens les éléments de ton profil avec les informations recueillies pour construire un projet le plus en adéquation possible ! Autrement dit, trouver une formation qui mène à un métier qui soit le plus en harmonie avec toi-même et tes attentes. Ainsi, pour entrer en projet, certaines attitudes sont utiles : être prêt/e à l’interrogation, à la réflexion sur toi-même, tes valeurs et tes attentes, pouvoir te remettre en question, accepter les moments de doutes, être ouvert/e à identifier les influences qui entrent en jeu dans ton choix (par exemple, l’avis de tes proches), avoir envie de t’insérer… Certaines capacités sont utiles : rechercher et trouver de l’information, comprendre et traiter cette information, la critiquer, imaginer les diverses conséquences de tes décisions, te fixer des objectifs et les étapes pour les atteindre, identifier les éventuels obstacles à la réalisation de tes objectifs, repérer les aspects favorables à leur réalisation, t’autoévaluer, savoir repérer les opportunités… Et aussi, certains savoirs sont *utiles : ce sont les informations que tu devras récolter pour faire tes choix : Quelles sont les formations existantes ? Quels sont les métiers existants ? Quels sont les débouchés de telle formation ? Quel est le contexte de travail lié à telle fonction ?

*Tiré de http://proj.siep.be/le-pro-j/faire-le-point/reflechir-a-son-projet-comment-sy-prendre/

 

Un partenaire incontournable dans la réflexion sur l’orientation, sur rendez-vous à l’école ou au centre, est le CPMS (centre psycho-médico-social) : renseignez-vous à temps !

  • Des TRAVAUX DE VACANCES pourront également être imposés en cas d’échec dans une branche. Ceux-ci pourront être accompagnés d’une nouvelle évaluation écrite dans le courant du mois de septembre. Les résultats des travaux de vacances et/ou de l’évaluation écrite seront comptabilisés dans la moyenne du premier bulletin.

Grilles de 3ème et 4ème – 2020-2021

En plus de la formation commune (FC), l’élève doit choisir une option. A la Ste Trinité, en plus de la FC et de son option, l’élève peut également choisir l’immersion anglaise.

Cours de la FC :

Français 5h, Math 5h, Sciences 3h ou 5h, Néerlandais 4h, Religion 2h, Education physique 2h, Géographie 2h, Histoire 2h

 

Latin 4h + Anglais 4h SJB IMMERSION Anglais 4h +

Sc. sociales 4h

ST
Latin 4h + Sciences 5h  + Anglais 2h SJB IMMERSION Anglais 4h +

Sc. Eco 4h

ST
Sciences 5h + Anglais 4h * SJB IMMERSION Anglais 4h +

Sciences 5h

ST
Sc. économiques 4h + Anglais 4h SJB Sc. économiques 4h + Anglais 4h ST
Sciences 5h + Anglais 4h * ST
Sc. sociales 4h + anglais 4h ST

 

Grilles de 33h semaine sauf celles de Sciences 5h (marquées *) : 31h

!!! Immersion : il faut choisir une des 3 options en plus (33h semaine avec éco. ou sc.  

sociales ; 31h avec sciences 5h) + Là où c’est possible, une AC (activité au choix) Anglais complète les grilles d’immersion.

SJ = organisé à Saint Jean-Baptiste, rue Moris – Saint-Gilles

ST = organisé à la Sainte Trinité, av. de la Couronne – Ixelles

Attention ! Les règles légales en matière de création ou de maintien d’options doivent être respectées. De plus, pour des raisons d’organisation, la direction se réserve le droit d’organiser ou pas une ou l’autre option ou variante sur une des implantations.

 

PRESENTATION DES OPTIONS (4h)

  • LATIN

« Du latin, pourquoi pas ? »

Principal objectif au 2ème degré :
Préparer l’élève à être acteur dans le monde qui sera le sien. Le but sera de croiser le choix des auteurs et des textes et l’approche par compétences avec les grands enjeux sociétaux contemporains.
Thèmes abordés au 2ème degré :
Expressions textuelles – identités et altérités – cité et citoyenneté – droits, devoirs et libertés – représentation et interprétations du monde – expressions artistiques
C’est un fait que le latin n’est pas parlé dans la rue. Par contre, les expressions et les mots latins qui émaillent notre langue sont nombreux. Non seulement le latin rend bien plus facile l’étude de diverses langues (l’italien, l’espagnol et même l’anglais), mais, en outre, il nous permet de nous familiariser avec la grammaire française dans ses difficultés et ses subtilités. Apprendre le latin, c’est aussi prendre goût à cette science passionnante qu’est l’étymologie : c’est mieux comprendre les nuances de notre vocabulaire français et c’est l’enrichir considérablement.

Apprendre le latin, c’est surtout apprendre à raisonner ; dans une époque où l’on se contente trop de l’à-peu-près, où l’on voit se perdre le sens de l’effort et où cependant, la vie est de plus en plus exigeante, la rigueur, l’intuition et la mémoire sont des atouts extraordinaires que nous propose le latin. Dans cette optique, nous lirons les plus beaux extraits de nos ancêtres. Pour cela, il faudra progresser d’année en année dans la compréhension du jeu grammatical.

Apprendre le latin, c’est aussi mieux comprendre notre monde ; c’est pourquoi, dès que nous le pourrons, nous mettrons les textes à la lumière de l’actualité. Apprendre le latin, c’est aussi enrichir sa culture par un contact approfondi avec une civilisation dont notre nation est héritière.

En somme le cours de latin aura pour objectif, à travers la grammaire, les commentaires de textes et les exposés de civilisation, à mieux pouvoir cerner bon nombre de langues (français, espagnol, anglais,…), à pouvoir se positionner dans un monde qu’on comprend mieux et à se cultiver, tout cela en mettant en œuvre un atout essentiel : la RIGUEUR.

Alors, faire du latin ? A notre époque ? Pourquoi pas ?

  • SCIENCES 5h

Le cours de sciences 5 s’articule autour de recherches et de laboratoires réalisés par les élèves, de mises en commun et de synthèses réalisées avec l’aide du professeur.

Les thèmes étudiés sont abordés à partir de mises en situation qui répondent, par exemple, aux questions suivantes :

  • Où et comment les plantes puisent-elles leur énergie ?
  • Qu’est-ce qu’une alimentation équilibrée ?
  • Sur quels critères les scientifiques se basent-ils pour classer les organismes vivants ?
  • Quelles sont les propriétés des produits d’entretien courant ?
  • Comment, au cours de l’histoire, les scientifiques se sont-ils représenté la matière ?
  • Quelles sont les propriétés des métaux qui trouvent des applications dans la vie courante ?
  • Pourquoi certaines personnes portent-elles des lentilles de contact ?
  • A quelles forces est soumis un traîneau qui dévale une pente enneigée ?
  • Pourquoi un bateau flotte-t-il alors qu’un clou ne flotte pas ?

 

  • SCIENCES ECONOMIQUES

Les apprentissages en sciences économiques sont basés principalement sur des démarches de compréhension et d’analyse : compréhension des décisions prises par des agents économiques (ménages, Etat, entreprises, institutions financières et reste du monde) et analyse des implications de ces décisions. Cependant, la maîtrise des concepts théoriques est nécessaire pour y arriver.

Il est donc primordial que l’élève développe un intérêt certain pour son environnement économique et social. Toutes ces démarches doivent lui permettre de mieux comprendre le monde dans lequel il vit, mais surtout d’en devenir acteur.

Outils et techniques développés au cours des deuxième et  troisième degrés :

La maîtrise des calculs (pourcentages, moyennes, taux de variation, indices,…) et surtout leurs interprétations.

La maîtrise de la construction graphique et de son analyse (comment faire un graphique ?, comment l’analyser ?, quelles conclusions en tirer ?…).

La maîtrise de la technique de base en comptabilité générale.

La maîtrise de l’analyse de tableaux statistiques (lecture, interprétation, explication de données…).

Aperçu des sujets abordés :

3ème année :

Le cours de 3ème s’articule autour du problème que se proposent de résoudre les sciences économiques. Nous y étudions le schéma économique de base et plus particulièrement les choix que font les ménages et les producteurs. Des thèmes tels que les biens et services, le crédit, les revenus, la monnaie, la banque, le travail, le capital, le marché sont abordés. Une partie de l’année est également consacrée à l’introduction de la comptabilité et du droit.

4ème année :

Le cours de quatrième est construit autour de l’agent économique « entreprise ». Nous l’étudions comme une organisation juridique, économique et humaine, comme un centre de production combinant de manière rationnelle les facteurs de production mis à sa disposition, comme un centre de gestion enregistrant les informations comptables et surtout comme un agent économique développant une stratégie de marketing. Dans la partie droit, nous voyons comment fonctionne le monde judiciaire et nous abordons le droit social, fiscal et commercial.

 

  • SCIENCES SOCIALES

Les sciences sociales sont des sciences qui étudient le comportement de l’être humain dans la société et la société comme un agrégat de personnes qui agissent les unes par rapport aux autres. Cette option n’a pas pour but (comme les autres options) de préparer directement à tel ou tel type d’études supérieures, ou à telle ou telle profession. Les sciences sociales permettront à l’élève qui les choisit de comprendre le fonctionnement de notre société car il aura développé des attitudes de questionnement et de recherche, développé un regard critique sur le monde actuel en mettant en question les préjugés.

L’élève devrait s’intéresser :

  • A l’actualité internationale ou à celle de notre pays (en lisant les journaux, et/ou en suivant les journaux télévisés).
  • Aux problèmes de société (la délinquance, la drogue, la violence, les sectes,…).
  • Aux phénomènes de la société (la mode, la publicité, la globalisation, le vedettariat, la propagande, les migrations,…).
  • Aux institutions sociales, politiques et économiques (les partis politiques, les syndicats, la police, l’ONU,…).
  • Aux idéologies et croyances (le capitalisme, le socialisme, le mondialisme et l’alter mondialisme,…).

Points principaux de la matière :

En 3ème, la famille, les groupes sociaux, culture et socialisation, la presse écrite, les médias, le lien social et l’intégration sociale,…

En 4ème,la démographie, la vie active, le sport spectacle, l’immigration,…

 

Depuis 2016-2017, sur le site de la Ste Trinité, et uniquement à partir de la 3ème secondaire (et pas après, sauf exceptions légales) :

sections en immersion anglaise

 

Celle-ci comprend de 8 à 10h de cours donnés en anglais. A part le cours d’anglais 4h et l’activité au choix « anglais » réservés à la classe d’immersion, il y a donc d’autres matières enseignées en anglais : l’histoire et la géographie.

L’inscription est ouverte à tous ceux qui sont motivés par l’apprentissage intensif de l’anglais et en anglais. Comme pour les autres options démarrant en 3ème, aucun prérequis n’est nécessaire, mais il est évident que plusieurs facteurs s’avèreront probablement indispensables : l’intérêt, la motivation, un don certain pour les langues, le goût de l’effort et du dépassement de soi, l’ouverture d’esprit, à d’autres cultures, etc.

L’école a l’obligation en cas de souci de prévoir un plan d’accompagnement (remédiation, épreuves externes, changement d’option, etc.).

N’hésitez pas à solliciter l’avis de vos professeurs, notamment de langues (modernes mais aussi ancienne) ou de la direction.

                                                                                        FORMULAIRE D’INSCRIPTION EN 3ème

  A REMETTRE A VOTRE TITULAIRE le 25 MAI 2020 au plus tard