En route vers ma Deuxième

EN ROUTE VERS MA DEUXIEME EN 2020-2021

LA STRUCTURE DE L’ENSEIGNEMENT

EN COMMUNAUTE FRANCAISE

1er degré commun ou différencié  

Avec CEB en fin de primaire e. a. : 1C

 

 

Sans CEB : 1Diff.

 

Après la 1C : 2C

Sans CE1D en fin de 2C : 2Supplémentaire

 

 

Sans CEB en fin de 1Diff. : 2Diff.

 

TRANSITION QUALIFICATION
général artistique ou technique artistique ou technique professionnelle

 

2ème degré Sciences 5h.

Anglais

Latin

Sc. Eco.

Sc. sociales

+ immersion anglais

ex :

Sc. éco. appl.

Sc. soc. éduc.

Arts

ex :

Arts plastiques

Electromécaniq.

Gestion

ex :

Hôtellerie

Services soc.

Trav. de Bur.

+ Alternance (entreprise / école)

 

3ème degré Sciences 6h.

Math. 6h

Anglais

Espagnol

Latin

Economie

Sc. sociales

+ immersion anglais

ex :

Sc.soc.éduc.

Sciences appl.

Sc. éco. appl.

Arts

ex :

Education

Chimie appl.

Secrétariat

Comptabilité

Electromécaniq.

ex :

Puériculture

Habillement

Construction

Trav. de Bur.

Bois

 

REMARQUES :

 

  • L’Institut Saint-Jean-Baptiste de La Salle n’organise que ce qui est indiqué sur fond gris. Il s’agit donc essentiellement du 1er degré et de l’enseignement général à partir de la 3ème.
  • Les options de l’enseignement technique et de l’enseignement professionnel ne sont indiquées qu’à titre d’exemples.
  • Un DASPA, Dispositif d’Accueil et de Scolarisation des Elèves Primo-arrivants, est également en place à la Ste Trinité.

 

POUR BIEN COMPRENDRE LE PASSAGE EN 2ème

  • Depuis la réforme du 1er degré, entrée en vigueur pour nous au 1er septembre 2015, nous sommes dans une logique de degré à réussir en 2 ans, voire 3 en cas de difficultés à obtenir le CE1D, le Certificat du 1er degré qui marque la réussite et ouvre toutes les possibilités de filières, d’options et de sections dans l’enseignement secondaire, à partir de la 3ème année. En cas de non obtention du CE1D, par contre, le Conseil de classe définit les formes et sections que l’élève pourra choisir en quittant le 1er degré, généralement hors de l’enseignement de transition.

 

  • Si l’élève connaît des difficultés dans de nombreuses branches et/ou obtient à Noël moins de 55 %, une réflexion est nécessaire : l’élève est-il oui ou non en bonne voie vers le CE1D ? Si ce n’est pas le cas, le Conseil de classe peut imposer un PIA, càd un plan individualisé d’apprentissage, en déterminant un 1er plan anti-échec coaché par un professeur référent. Dans ce cadre, le diagnostic, la remédiation, l’orientation et l’appropriation d’un projet d’apprentissage personnel sont les clés de la réussite. Pour y voir plus clair, soyez attentifs aux rapports des prochains conseils de classe ; participez aux réunions de réunion de parents ; n’hésitez pas à solliciter une entrevue avec le titulaire, les professeurs, les référents PIA, les coordinateurs, voire la direction. D’autre part, une rencontre avec la déléguée PMS peut se révéler très utile. Avec la collaboration du CPMS, nous organisons d’ailleurs des moments de réflexion sur l’orientation.

 

  • Si l’élève connaît des difficultés ciblées dans quelques branches importantes en fin de 1ère année, le conseil de classe de juin lui imposera vraisemblablement un PIA pour la 2ème avec, par exemple, des activités de soutien, des activités favorisant l’appropriation d’un projet d’apprentissage personnel (à la place des activités au choix), et, si possible, des remédiations dans la ou les branches où il connaît des difficultés et un coaching par un professeur référent.

 

Des TRAVAUX DE VACANCES pourront également être imposés en cas d’échec dans une branche.  Ceux-ci pourront être accompagnés d’une nouvelle évaluation écrite dans le courant du mois de septembre.  Les résultats des travaux de vacances et/ou de l’évaluation écrite permettront d’évaluer la capacité de l’élève à surmonter ses lacunes à l’entame de l’année supérieure.

 

  • Si l’élève n’a pas de difficulté particulière, il pourra suivre 2 des activités complémentaires (AC) organisées dans nos grilles-horaires, à savoir : latin, T.D. français et math, sciences, activités artistiques et socio-économie.

 

* S’orienter implique d’explorer de multiples éléments, de les mettre en lien, de dégager des priorités, pour s’approprier des pistes de réflexion et d’action. Il est important avant tout de partir à l’exploration de toi-même : ta personnalité, tes intérêts, tes attentes, tes valeurs, tes qualités… Ensuite, tu peux t’informer sur la réalité du terrain : les études et formations existantes ; les activités professionnelles, métiers, fonctions… L’étape suivante est de mettre en liens les éléments de ton profil avec les informations recueillies pour construire un projet le plus en adéquation possible ! Autrement dit, trouver une formation qui mène à un métier qui soit le plus en harmonie avec toi-même et tes attentes. Ainsi, pour entrer en projet, certaines attitudes sont utiles : être prêt/e à l’interrogation, à la réflexion sur toi-même, tes valeurs et tes attentes, pouvoir te remettre en question, accepter les moments de doutes, être ouvert/e à identifier les influences qui entrent en jeu dans ton choix (par exemple, l’avis de tes proches), avoir envie de t’insérer… Certaines capacités sont utiles : rechercher et trouver de l’information, comprendre et traiter cette information, la critiquer, imaginer les diverses conséquences de tes décisions, te fixer des objectifs et les étapes pour les atteindre, identifier les éventuels obstacles à la réalisation de tes objectifs, repérer les aspects favorables à leur réalisation, t’autoévaluer, savoir repérer les opportunités… Et aussi, certains savoirs sont utiles : ce sont les informations que tu devras récolter pour faire tes choix : Quelles sont les formations existantes ? Quels sont les métiers existants ? Quels sont les débouchés de telle formation ? Quel est le contexte de travail lié à telle fonction ?

*Tiré de http://proj.siep.be/le-pro-j/faire-le-point/reflechir-a-son-projet-comment-sy-prendre/

 

Un partenaire incontournable dans la réflexion sur l’orientation, sur rendez-vous à l’école ou au centre, est le CPMS (centre psycho-médico-social) : renseignez-vous à temps !

 

GRILLE de 2ème Commune

 

La FORMATION COMMUNE comprend 28 périodes de cours :

 

Education physique 3
Sciences 3
Etude du milieu 4
Français 5
Langue moderne I Néerlandais 4
Mathématique 5
Religion 2
Education artistique 1
Education par la technologie 1

 

Les ACTIVITES COMPLEMENTAIRES (2x2h) organisées sont :

 

Domaine du français : Latin 2h, T.D. Français 2h

Domaine Sciences et Mathématique : Sciences 2h, T.D. Math 2h                           Socio-économie 2h

Expression musicale et plastique 2h

        

  • Total avec les activités : 32 heures

 

Les élèves n’ont aucun choix à faire, chacun participant en tournante à chacune des activités ou chacun des domaines d’activités organisés selon un horaire communiqué en début de 2ème, puis au cours de l’année.

 

  • A la place ou en plus d’une de ces activités et en fonction des difficultés des élèves, le conseil de classe peut, sur base d’un diagnostic personnalisé, imposer un PIA (plan individualisé d’apprentissage) avec un coaching par un professeur référent comprenant du travail sur la méthode, du soutien, un bilan de la remédiation), ou le développement d’un projet personnel d’apprentissage, spécifique aux 2S, en ce compris, une réflexion sur les orientations existantes dans l’enseignement.

 

PRESENTATION DES DIFFERENTES ACTIVITES COMPLEMENTAIRES

 

  • LATIN

Le but du cours de latin est de contribuer au développement des compétences des élèves. L’élève sera capable de comprendre un extrait d’auteur latin et de le traduire en français contemporain correct. Il sera amené également à saisir et analyser tant le fonctionnement du latin que la constitution de lexiques. De plus, l’élève mettra les aspects les plus importants de la civilisation romaine en rapport avec notre culture contemporaine. Enfin, il mènera régulièrement une recherche personnelle à partir de textes latins.

En deuxième année, nous aborderons les thèmes suivants : l’esclavage à Rome, les thermes romains, Pompéï… Nous découvrirons également des personnages illustres tels Vercingétorix, Cléopâtre, Auguste, Néron…

 

  • SCIENCES

A travers ce cours, nous cherchons à résoudre des énigmes (exemples : comment déterminer les groupes sanguins ; l’eau est-elle source de vie ?). Pour cela, nous utilisons :

  • Des recherches d’informations (livres, émissions télévisées, internet…).
  • Des manipulations et des expériences (ex : déterminer son propre groupe sanguin).
  • L’utilisation d’outils (ex : lecture et réalisation de graphiques).
  • Présentation de ses recherches (travail écrit ou exposé)
Les thèmes abordés sont variés et collent à l’actualité lorsque les circonstances le permettent (le sang, l’eau, les insectes, les muscles et les forces à travers le sport, les espèces en voie de disparition…).

 

  • SOCIO-ECONOMIE

La socio-économie aborde deux aspects (l’aspect social et l’aspect économique) des événements qui nous entourent. Prenons comme exemple l’émission « Star Académie ». L’aspect économique est la promotion pour les concerts, les tenues vestimentaires des concurrents, les publicités diffusées lors de l’émission… L’aspect social se situe au niveau des comportements que suscite cette émission (sujet de discussion en famille ou entre amis ; imitation des attitudes, des tenues vestimentaires ou encore de la façon de parler de certains candidats).

 

Ce cours s’adresse à des élèves qui, par curiosité personnelle, cherchent à mieux comprendre le langage économique qu’on utilise à la télévision, dans les journaux ou qu’ils entendent autour d’eux (exemples : impôts, chômage, indexation, productivité, chiffre d’affaires, licenciement,…)

Toutes ces situations touchent les élèves de très près car plus ils grandissent, plus ce monde inconnu se rapproche du leur.

C’est par le cours de socio-économie  que petit à petit les élèves pénétreront dans cet univers où l’homme essaie difficilement que chacun puisse vivre d’une manière décente. Ils apprendront tout ce que la société a mis à la disposition de chacun pour l’aider et découvriront la force que peut représenter un groupe : force constructrice ou destructrice. Ce cours leur ouvre les yeux sur notre vie actuelle, la place de chacun ; il leur apprend à s’ouvrir aux problèmes des autres et surtout à ne pas avoir d’idées toutes faites sur certaines choses.
 OBJECTIFS :
–          Ouvrir les élèves à la compréhension de la vie des hommes en groupes tant sur le plan social que sur les plans économique et politique.
–          Rendre l’élève capable d’exprimer avec ses propres mots des problèmes économiques et sociaux.
–          S’inspirer du vécu des élèves afin de leur faire comprendre le fonctionnement de notre société.
–          Approcher l’économie à travers l’actualité.
  • ACTIVITES ARTISTIQUES

Au cours de l’année, l’élève aura la possibilité d’exploiter un ensemble de méthodes et de procédés artistiques à travers différentes techniques. Cette option lui permettra de découvrir, de s’exprimer, de créer tout en tenant compte de sa personnalité. Il aura l’occasion de développer une sensibilité « artistique » à travers des arts graphiques, picturaux, corporels, musicaux, ou en 3 dimensions, qui favorisera le développement de la personne tout en étant confronté à des situations, des problèmes…

Afin d’atteindre ces objectifs, l’élève aura :

  • Une démarche de créativité
  • Envie de réagir, de communiquer et d’oser dire.
  • Un esprit critique face à son travail.
  • La possibilité de s’identifier à sa culture.
  • Affirmer et défendre ses goûts.
  • Agir et réagir à sa propre production (s’auto-évaluer).
  • Positiver sa production.
  • Créer en expérimentant, imitant, interprétant, imaginant, jouant.
  • Travailler en groupe.